L'aide mobili-jeune

L'aide mobili-jeune est une aide au logement qui permet de prendre en charge une partie du loyer d'un jeune en formation en alternance.

De quoi s'agit-il ?

L'aide mobili-jeune permet de réduire le montant de son loyer et ainsi, de pouvoir prendre un logement proche de son lieu de formation ou de son lieu de travail, pendant la durée de sa formation.

Conditions pour en bénéficier

Conditions liées au jeune

Pour pouvoir bénéficier de l'aide, il faut réunir les 4 conditions suivantes :

  • avoir moins de 30 ans,

  • être en formation en alternance sous contrat d'apprentissage ou sous contrat de professionnalisation dans une entreprise du secteur privé non agricole,

  • l'entreprise doit cotiser au dispositif dit 1% logement (c'est le cas de toutes les entreprises de 20 salariés et plus),

  • percevoir des revenus inférieurs ou égaux au Smic mensuel brut (1 480,27 €).

Le salaire à prendre en compte est celui inscrit sur le contrat d'alternance (apprentissage ou professionnalisation).

Conditions liées au logement

Tous les logements sont éligibles, qu'ils soient vides ou meublés, conventionnés ou non. Le demandeur peut être locataire, colocataire ou sous-locataire, dans une résidence étudiante ou même en occupation temporaire.

Pour pouvoir bénéficier de l'aide, il faut avoir signé :

  • un bail,

  • ou une convention d'occupation en logement-foyer ou résidence sociale,

  • ou un avenant au bail si le logement fait l'objet d'une colocation.

La prise du logement doit être justifiée par la période de formation en alternance.

Démarche

Moment de la demande

Le jeune doit présenter sa demande d'aide mobili-jeune au plus tard :

  • le jour de son 30e anniversaire,

  • dans un délai de 6 mois à compter de la date de démarrage du cycle de formation,

  • ou dans les 3 mois précédant la date de démarrage du cycle de formation.

Si la formation porte sur plusieurs années, la date de démarrage pourra être celle du début de l'une d'entre elles.

Dépôt de la demande

Le jeune doit faire sa demande au moyen d'un téléservice.

Montant

Après déduction des aides au logement (APL ou ALS de la Caf), Mobili-Jeune est versée sous la forme d'une subvention, plafonnée à 100 € par mois et d'un minimum de 10 €, pour une durée maximale de trois ans. Bon à savoir, cette aide est cumulable avec le Mobili-Pass (aide pour la mobilité professionnelle) ou encore l'avance Loca-pass.

Durée

L'aide est attribuée pendant toute la période de la formation, pour une durée maximum de 3 ans.

L'aide n'est pas renouvelable.

À noter :

l'aide est maintenue en cas de changement de logement, d'entreprise ou de formation dès lors que le jeune continue à remplir les conditions d'attribution.

Le versement

Il se fait par avance à chaque début de trimestre et correspond à trois mois de subvention. À chaque fin de trimestre, le locataire doit fournir la preuve du règlement des loyers. Sans l'envoi des quittances, pas de versement.

Cumul avec d'autres aides

L'aide mobili-jeune se cumule avec :

Il existe heureusement des dispositifs d'aides à l'accès au logement, comme la «Clé», la «Caution locative étudiante» : l'État se porte caution pour les étudiants de moins de 28 ans sans garant personnel.

Autre coup de pouce bien connu : le Loca-pass, une aide au financement (un prêt à 0 %) du dépôt de garantie (un mois de loyer sans charge) demandé à la signature du bail.

la garantie visale,

Pour payer le loyer, la plupart des étudiants bénéficient des aides au logement de la Caf. Les jeunes en apprentissage peuvent, eux, demander en plus l'aide Mobili-Jeune.


Source : service-public et statsimmo